ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Document Numérique

1279-5127
 

 ARTICLE VOL 14/1 - 2011  - pp.7-10
TITRE
INTRODUCTION

RÉSUMÉ

Les documents numériques et leurs traitements sont de plus en plus complexes. Cette complexité est liée aux multiples points de vue, représentations, dimensions et aux approches d’analyse et d’interprétation. Pour relever le défi du traitement de la complexité dans de nombreux domaines scientifiques, les interactions entre diverses disciplines sont indispensables. Le document a été un objet d’étude au coeur des travaux de nombreuses communautés scientifiques (littéraires, SHS, informatiques et technologiques) et l’intensification de l’usage du numérique ne fait que renforcer ce phénomène. Dès les années 1970, la recherche d’information automatisée par exemple, a résulté de travaux combinant les sciences de l’information, les mathématiques et l’informatique. Dans les années 1980, les coopérations entre linguistes et informaticiens ont apporté des éléments fondamentaux de traitements plus fins ; plus récemment des interactions fructueuses entre ingénierie des connaissances et recherche d’information ont conduit à la recherche sémantique ; celles entre mathématiciens, informaticiens et sociologues permettent des avancées dans le domaine des réseaux sociaux. De nombreux autres domaines scientifiques nécessitent une approche complémentaire issue de diverses disciplines. Nous pouvons, par exemple, citer l’analyse de discours, l’apprentissage en ligne dans lesquels sciences humaines, ergonomie, mathématiques, informatique… ont chacune leur contribution. La pluridisciplinarité, pourtant essentielle, n’est pas toujours clairement soulignée dans les publications car le plus souvent les revues/conférences sont organisées par communautés scientifiques ; les résultats sont ainsi présentés selon le point de vue disciplinaire. Dans ce numéro spécial nous avons souhaité offrir un espace pour des travaux mettant justement en évidence la démarche pluridisciplinaire suivie. Ainsi, notre objectif est-il de faire le point sur l’avancée des recherches dans les domaines ou les applications pour lesquels une forte interaction entre disciplines s’est avérée opérative et fructueuse.



AUTEUR(S)
Josiane MOTHE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (77 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier