ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Document Numérique

1279-5127
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2006  - pp.7-12
TITRE
Introduction

RÉSUMÉ
Les techniques informatiques permettent de stocker et d’accéder à des quantités sans cesse croissantes de données, disponibles en ligne ou via des centres documentaires fermés. Cette profusion compromet les capacités des utilisateurs à pouvoir explorer, organiser, comparer, et finalement comprendre ces données en un temps raisonnable. Ce phénomène est encore aggravé par le fait que la richesse et la complexité de ces données tendent également à s’accroître. Par exemple, les bibliothèques en ligne disposent maintenant de la trace précise des accès à leur fonds qui, si elle était gardée, permettrait une analyse des usages mais nécessiterait une augmentation sensible des données stockées.
Apparue voici une quinzaine d’années, la visualisation de l’information constitue l’une des voies les plus prometteuses pour « produire du sens » dans l’observation des masses de données. Comme le souligne Norman (1993), l’utilisation d’aides externes, en particulier visuelles, augmente considérablement la puissance cognitive de l’esprit humain. Les représentations visuelles ont déjà depuis longtemps un rôle essentiel pour nous aider à comprendre des structures ou phénomènes complexes. Les schémas, diagrammes, formules mathématiques constituent des outils indispensables pour synthétiser l’information et la présenter à un niveau d’abstraction adéquat. Le principe de la visualisation d’information est d’utiliser la puissance de l’outil informatique pour représenter efficacement, d’un point de vue cognitif, des données abstraites qui n’ont pas nécessairement des représentations physiques usuelles. Ces techniques, qui visent à amplifier la cognition via la perception, ont en particulier pour objectif de faciliter la découverte et la création d’idées à partir de masses de données difficiles à appréhender de par la quantité ou la complexité de l’information qu’elles contiennent.
De nombreuses techniques de visualisation de l’information ont été proposées ces quinze dernières années comme en témoigne l’ouvrage récapitulatif de Card et al. (1999). Parmi les méthodes qui intéressent plus spécifiquement le domaine des bibliothèques numériques, on peut citer : a) les techniques visant à offrir une vue globale de l’espace d’information, b) les techniques focus+contexte et les métaphores tridimensionnelles, c) Les représentations à niveau de granularité variable – appelées multi-échelle.
[...]

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (183 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier